Logo Antibes Sharks
Le duel du match : Tim Derksen face à Mickaël Gelabale !

Le duel du match : Tim Derksen face à Mickaël Gelabale !

Dans ce match déterminant, qui oppose deux concurrents aux playoffs, Tim Derksen (28 ans, 190 cm) aura à surveiller de près l’un des tout meilleurs joueurs de la ligue, à savoir, l’international français : Mickaël Gelabale (38 ans, 2,04m).

Notre Italo-américain, qui réalise une saison réussie (16,4 d’évaluation), retrouvera sur son passage l’expérimenté, et ancien joueur NBA : Mickaël Gelabale. L’ailier, tout juste revenu sur les terrains après un traumatisme de la clavicule droite, (qui l’a éloigné des parquets pendant un mois et demi), a encore impressionné. Pour son retour face à Aix-Maurienne il y a quelques jours, le champion d’Europe 2013 a inscrit 18 points en 20 minutes. Son tir à mi-distance, n’a pas connu le moindre échec (5/5). `

En Pro B cette saison, le Guadeloupéen, qui joue 20,6 minutes par match, se situe à une moyenne de 8,5 points inscrits et 4,4 rebonds par match. Notre ailier, lui, engrange les minutes (30,6 minutes de moyenne). Il établit des moyennes à 15,4 points, et 4,8 rebonds. 

Tim Derksen lors du match aller (crédit Charlotte Geoffray)


Une bataille au sommet

Mickaël Gelabale n’a certes plus la même explosivité qu’à ses débuts, pourtant, il s’avère être indéboulonnable. Sa science du placement, et son QI basket, font de lui un joueur à surveiller. Il est partout, que ce soit dans la peinture, où il peut récupérer des rebonds (4,4 rebonds de moyenne), ainsi que derrière l’arc (56,3% à 3pts cette saison). Il attire, et étire le bloc à lui seul. 

Tim Derksen, lui, joue sur sa vitesse d’exécution et son flair imparable. Notre Shark assume son rôle de scoreur, en étant l’un des meilleurs marqueurs du championnat (15,4 points de moyenne). Ce « floor leader », comme le considère Daniel Goethals, jouit d’un tempérament de compétiteur. Mais encore, il s’avère dangereux en apportant ce côté tranchant, aussi bien à la récupération, qu’à la finition.

Toutefois, le Chalonnais possède un réel panel défensif. De part sa taille (2,04m), et ses longs bras, il n’hésite pas à être un stoppeur défensif expérimenté. 

Une chose est sûre : ce duel vaudra le détour vendredi soir sur le parquet de l’Azurarena !

Edwin Rolland

CASA
Burger King
bpifrance
Hyundai
Carrefour
Mutuelles du Soleil
Mairie d'Antibes
Département Alpes-Maritimes
Région Sud
BNP Paribas Real Estate
Casino La Siesta
Nike