Logo Antibes Sharks
C’est la reprise !

C’est la reprise !

Les Sharks disputent ce soir un match capital dans la course à la Leaders Cup dans le Béarn. Pour se placer idéalement avant de croiser Rouen, il faut renouer avec le succès à l’extérieur.

.

Douze jours après sa dernière sortie et un revers chez le leader gravelinois (61-79), les Sharks (9ème avec 8 victoires et 7 défaites) retrouvent les parquets de Pro A ce soir dans l’antre de Pau-Lacq-Orthez (10ème avec 7 victoires et 8 défaites).

.

Julien Espinosa: « C’est un match déterminant. D’abord pour améliorer notre bilan à l’extérieur et, aussi, dans l’optique de la Leaders Cup. Si on gagne, on s’en rapproche à grands pas, à condition de finir le travail à domicile contre Rouen le 15 janvier. »

.

Les partenaires de Mamoutou Diarra retrouveront ce soir une escouade paloise en forme, intraitable lors de ses trois dernières réceptions face à Orléans, Limoges et Chalon, et pas loin du jackpot chez les cadors que sont Nanterre, Gravelines et l’ASVEL. Avec Eric Bartecheky (ex-Le Havre) aux manettes depuis cette saison, l’Elan Béarnais réalise une première partie saison très satisfaisante. Après quinze journées, son bilan est quasiment à l’équilibre (7 victoires – 8 défaites), ce qui lui permet d’entrevoir, encore, une qualification pour la Leaders Cup.

.

Julien Espinosa: « Ils ont clairement trouvé leur rythme de croisière depuis un mois, six semaines. L’effectif est stable depuis l’entame de la saison, ils progressent et c’est une équipe qui vaut certainement mieux que son classement actuel. »

.

Côté palois, le joueur à suivre sera Michael « Juice » Thompson. Avec « Juice » à la mène, l’ASVEL avait atteint les demi-finales des Playoffs en 2012-2013, avant que le natif de Chicago ne parte pour Pau-Lacq-Orthez, puis Rouen, avant de retrouver Pau à l’intersaison. Signant depuis octobre, la meilleure saison statistique de sa carrière française (17.0pts et 3.8 passes décisives en 34.1 minutes), le meneur de poche est devenu la pièce maîtresse du puzzle palois. En plus de l’excellente base arrière composée de Thompson et Lance Harris (14 points, 3,3 rebonds), Antibes devra trouver le moyen de contrôler la raquette paloise composée du trio Steven Smith (14,3 points, 5,4 rebonds), Wilfried Yeguete (9,6 points, 8,5 rebonds), J.K. Edwards (6,9 points, 5,8 rebonds).

.

Elan Béarnais / Antibes Sharks coup d’envoi du match à 20h30, à vivre en intégralité dès 20h sur France Bleu Béarn

CASA
Burger King
bpifrance
Hyundai
Carrefour
Mutuelles du Soleil
Mairie d'Antibes
Département Alpes-Maritimes
Région Sud
BNP Paribas Real Estate
Casino La Siesta
Nike