Rouen – Sharks: les réactions

Julien Espinosa (entraîneur des Sharks) : « Je veux rendre hommage à Rouen pour ce qu’il a fait, pour ne rien lâcher malgré sa situation. Ce soir encore, on voit qu’il ne baisse pas les bras. Gagner ici, ce n’était pas évident. Il fallait s’employer et respecter cette équipe qui produit le maximum avec ses moyens. On n’est jamais très loin au score. A part le premier quart-temps qui était pénible à regarder, j’ai vu deux équipes qui jouaient. On avait vraiment un avantage au rebond et on l’a saisi. Sinon, ça aurait été grave car Rouen n’avait pas de rotation à l’intérieur. On n’avait pas tellement aimé perdre contre Le Havre à domicile. On avait à se prouver à nous-même qu’on pouvait rester compétitif jusqu’au bout et honnête vis-à-vis de nos engagements. »

.

Rémy Valin (entraîneur de Rouen) : « On souhaitait une autre fin, on souhaitait bien finir avec nos armes. On a lutté, on est passé devant mais en fin de match, on rate des lancers francs, un tir ouvert à trois points et de l’autre côté, ils marquent. Nerveusement, on n’y était plus sur la fin. Une telle saison, c’est épuisant mentalement. On va digérer cette défaite et la descente. Demain, le soleil va se lever sur un nouveau jour. Les choix doivent être faits dans l’intérêt du club qui est sain financièrement. »

.

Guerschon Yabusele (intérieur de Rouen) « C’est dommage de finir par une défaite. On s’est bien battu même si on était en effectif réduit. On a bien débuté mais on a ensuite laissé trop de paniers faciles. Face à Fall, c’était compliqué mais il n’a pas eu tous les rebonds non plus même s’il pouvait les prendre sans sauter. On n’était que deux intérieurs mais on a essayé de se défendre. Dans une saison comme ça, on apprend à garder la tête haute. »

, , , ,


Actus