Pau-Lacq-Orthez – Sharks: les réactions

Retrouvez les réactions des coachs et acteurs de cette neuvième journée de Championnat de France Pro A  en conférence de presse d’après-match entre l’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez et les Antibes Sharks Côte d’Azur (84-79).

.

Julien Espinosa, entraîneur des Sharks: « Le problème avec notre équipe qui est en situation de doute, c’est qu’on ne sort les griffes que quand on est dos au mur. Et pour gagner un match, ce n’est pas suffisant. On peut rentrer ou manquer un shoot, ça c’est autre chose, mais au moins il faut tenter. On l’a vu à certains moments ce soir, mais on ne peut pas s’en satisfaire. Comme j’ai dit aux gars dans le vestiaire, je ne veux pas entendre parler de progression alors qu’on vient d’enchaîner une 5ème défaite consécutive. Progresser ce n’est pas suffisant. Maintenant il faut gagner. »

.

Eric Bartecheky, entraîneur de Pau-Lacq-Orthez: « Il n’y avait pas d’inquiétude, mais je savais néanmoins que cela allait être compliqué face à Antibes. J’ai trouvé qu’on avait tout de même montré ce soir d’autres vertus en défense que celles affichées à Toulon. A côté de cela il reste beaucoup de choses dont je ne suis pas satisfait dans notre jeu et il faut qu’on arrive à progresser. Ce soir on a fait confiance aux anciens de la maison, Ron Lewis et Elie Okobo, mais j’espère pouvoir utiliser plus Ron Howard dès mardi soir en FIBA Europe Cup. On a réussi à faire souffler de temps en temps DJ Cooper, mais au-delà de ça, je trouve qu’on n’avance pas comme je le souhaite. On doit vraiment améliorer notre jeu car nous ne sommes pas au niveau de ce qu’on aimerait développer. On va décortiquer nos derniers matches pour voir ce qui fonctionne bien et le reste. »

.

Max Kouguere, ailier des Sharks: « Il nous a manqué ce soir un peu de lucidité au moment où on revient. On prend alors un nouvel éclat. On aurait dû contrôler le ballon. On a trop été en réaction en dépensant beaucoup d’énergie. Moi, j’ai été à l’image de l’équipe avec des hauts et des bas. Mais ça fait toujours plaisir de revenir au Palais de Pau. Je trouve l’Elan Béarnais très bien équilibré cette saison, avec des intérieurs très athlétiques. »

.

Jean-Michel Mipoka, ailier de Pau-Lacq-Orthez: « Ils étaient un peu plus frais que nous, mais le coup d’éclat d’Antywane Robinson sur son dunk nous a un peu galvanisés en fin de match. Fort heureusement on a pu serrer les rangs pour faire un bon dernier quart-temps. On ne prépare pas les matches comme on aimerait le faire, mais avec un peu de temps on va s’ajuster et être meilleurs. »

.

Antywane Robinson, intérieur de Pau-Lacq-Orthez: « On est dans le haut du tableau et tant que cela sera le cas, nos adversaires vont avoir un surplus de motivation face à nous et nous faire payer cash nos moindres petites erreurs. On n’a pas si mal défendu mais c’était un bon soir pour Antibes. Blue et Solomon, c’est beaucoup de talent et d’expérience. Mon dunk, une action symbolique de cette fin de match ? Non, je retiens plutôt la grosse défense de Léo Cavalière qui a su stopper Tim Blue et on sait à quel point c’est compliqué de le faire. » 

, , , , , , , , , , ,


Actus