Les Sharks ont eu chaud ! (75-74)

Fin de match à suspense à Antibes pour ce derby du Sud-Est qui a vu les Sharks battre de justesse le HTV d’un tout petit point (75-74).

.

Il s’en est fallu de peu pour que les Sharks arrachent la victoire vendredi soir face à Hyères-Toulon en match d’ouverture de la deuxième journée de Pro A. Alors qu’ils menaient de dix points à deux minutes de la fin du match, les hommes de Julien Espinosa ont du s’en remettre à l’arbitrage vidéo au buzzer final pour valider leur succès. En effet sur une tentative au buzzer de Trevis Simpson, les arbitres ont validé le tir à deux points seulement, jugeant que l’arrière américain du HTV avait le pied sur la ligne à trois points.

.

Adroits aux tirs (25/49 – 51%), les Sharks se sont appuyés sur leur agressivité (21 lancers sur 28 contre 14 sur 19 pour le HTV) pour faire la différence. Chris Otule (19 points à 8/10 aux tirs, 7 rebonds) confirme son beau début de saison, bien aidé par le polyvalent Tim Blue (5 points, 7 rebonds, 11 passes décisives). En face, Alexandre Chassang (15 points) et David Michineau (14 points) ont lancés la tentative de retour au score dans les dernières minutes. Avec moins d’adresse (26/68 aux tirs pour 38%), le HTV a été trop maladroit derrière la ligne à trois points (8/32 – 25%) pour espérer rivaliser.

.

Au classement du championnat, les Sharks pointent provisoirement à la première place de Pro A en attendant les autres matchs de demain soir.

.

Julien Espinosa, le coach des Sharks: « Cette fin de match n’est pas normale du tout. On trouve les clés du match, on arrive à les appliquer sur le quatrième quart-temps pour avoir jusqu’à dix points d’avance et à la fin on joue comme si on avait trente points d’avance. On joue avec une telle décontraction, injustifiée, qu’on ne respecte plus nos fondamentaux, nos basiques et notre investissement qui nous ont permis de créer un écart. Hyères-Toulon est une équipe engagée dans sa performance et dans ce qu’ils produisent. On a pas le droit de brûler tout ce qu’on a fait pour créer un écart avec des attitudes telles qu’on a eu à la fin match en célébrant les paniers au milieu du terrain. Tourner le match à notre avantage comme on l’a fait dans le quatrième quart-temps, c’est une performance. On était particulièrement concentrés, notamment sur le rebond défensif qu’on a réussi à cloisonner. On a fait une belle partie mais on s’est mis en péril de façon complètement irresponsable en deux minutes. » 

.

Capture d’écran 2016-09-30 à 23.57.50

.

Capture d’écran 2016-09-30 à 23.58.01

, , , , , , ,


Actus