Un dernier quart fatal (88-64)

Jouant les yeux dans les yeux avec l’AS Monaco pendant les trois premiers quarts, les Sharks ont encaissé un 24-6 dans les dix dernières minutes et se sont inclinés au Stade Louis II sur le score de 88-64.

.

Les Sharks prennent pourtant le meilleur départ grâce à Chris Otule et Will Solomon. A la septième minute, Monaco crée le premier écart du match grâce à Dee Bost et Amara Sy et prennent l’avantage 13 à 8. Une faute technique sifflée contre Julien Espinosa permettra même à la Roca Team de mener 19-12 avant que Kenny Gaines n’ajoute deux points sur lancers-francs pour les Sharks en toute fin de premier quart pour terminer à cinq unités de Monaco.

.

Charles Galliou rentre sur le parquet en début de deuxième quart et permet de revenir à un point de Monaco (19-18 pour Monaco à la 11ème minute). Les Sharks multiplient les pertes de balle et la Roca Team en profite, d’abord par Sergii Gladyr puis par Jamal Shuler, pour porter son avance à neuf points (29-20 à la 14ème minute). Will Solomon écope également d’une faute technique et, une fois de plus, Monaco en profite pour prendre le large au tableau d’affichage (36-23 pour Monaco à la 16ème minute). Chris Otule (15 points à 7/8 aux tirs à la pause) se bat comme il peut dans la raquette pour permettre aux Sharks de rester au contact. Les antibois rentreront finalement aux vestiaires avec six points de retard (44-38 pour l’AS Monaco à la mi-temps).

.

Chris Otule attaque pied au plancher cette deuxième période et les Sharks reviennent à trois longueurs de l’ASM (44-41 à la 22ème minute). Will Solomon écope de sa deuxième faute technique du match, synonyme de suspension, et rejoint prématurément le vestiaires des Sharks à la 23ème minute. Monaco profite de cette exclusion pour repartir de l’avant et passe un 8-0 en une minute aux Sharks (55-43 à la 24ème minute). Le trio US Blue-Otule-Simmons permet aux Sharks de réduire l’écart en fin de période pour revenir à six points à l’entame du dernier acte (64-58 pour Monaco à la 30ème minute).

.

Les Sharks encaissent un cinglant 12-0 dans les quatre premières minutes du dernier quart et sont alors relégués à seize longueurs des monégasques (76-60 à la 35ème minute). Pris à la gorge dans cette dernière période, les Sharks ne trouvent aucune solution ou presque et encaissent au final un 24-6 dans les dix dernières minutes du match pour finalement s’incliner de 24 points chez le leader monégasque.

.

Les Sharks se déplaceront samedi prochain sur le parquet de Pau-Lacq-Orthez (2ème ex-aequo avec 6 victoires pour 2 défaites) avant de recevoir vendredi 25 novembre à 20h30 à l’Azurarena Nanterre 92.

.

Capture d’écran 2016-11-12 à 23.07.23

Capture d’écran 2016-11-12 à 23.07.44

, , , , , , ,


Actus