L’œil du coach : se rassurer avant la trêve

Après Poitiers, Antibes se frotte à une autre écurie de bas de tableau : Lille. Forcément frustré de l’issue du dernier match, Anthony Stanford, l’entraîneur des Sharks, se confie sur les raisons de cet échec et sur les points à améliorer pour venir à bout de la formation nordiste. Un succès qui ferait un bien fou avant la trêve internationale.  

Défaite amère contre Poitiers

Du staff aux joueurs, tout le monde était déçu. Moi le premier. La défaite est d’autant plus regrettable qu’on jouait chez nous. On fait une entame de match correcte avec une défense relativement bonne dans le premier quart-temps. Ensuite, on baisse de concentration dans le deuxième quart-temps ce qui se matérialise par un nombre conséquent de ballons perdus. À la mi-temps, il fallait absolument trouver des moyens de remporter le match. J’ai donc décidé de passer en zone 2-3, un système défensif que nous avions travaillé toute la semaine, pour ralentir l’attaque de Poitiers. On s’est appuyé sur notre défense pour revenir au score mais malheureusement, cela n’a pas suffi…

Une équipe de caractère…

Le point fort de l’équipe, c’est notre caractère. On a la chance d’avoir un groupe très soudé et orgueilleux face à l’adversité. Alors certes, c’est extrêmement important de s’appuyer sur un tel effectif, mais au final c’est la victoire qui importe. 

… mais friable dans le money time

Je pense que notre équipe est tout à fait en mesure de revenir dans un match ou de mener au score mais il nous manque vraiment un voire deux leaders dans le money time. Quelqu’un capable de prendre les choses en main, de scorer dans les moments cruciaux et de nous faire passer devant l’adversaire pour l’emporter. 

Être plus constants offensivement

Si on possède les capacités nécessaires pour défendre dur et couper les attaques adversaires, comment peut-on, de notre côté, marquer de manière régulière et constante. Il faut qu’on ait la possibilité de constamment trouver des solutions à chaque possession ? Alors cette semaine, on s’est focalisé sur notre attaque avec comme objectif d’améliorer notre lecture du jeu. Se concentrer sur nous et marquer des paniers, on en a besoin.

Victoire requise contre Lille 

On va à Lille avec l’intention de revenir avec la victoire en poche. Pour couper cette série de défaites, dans un premier temps, et pour aborder la trêve internationale de la meilleure des manières, ensuite. On a besoin de terminer cette période positivement. Cela va faire du bien au moral des joueurs, surtout en vue de la reprise au mois de mars.  

Lille, une équipe dangereuse

C’est une formation avec beaucoup de talents, notamment sur les extérieurs. Les postes 1/2 sont très agressifs, peuvent driver et adroits de loin. Et, les intérieurs sont plutôt costauds et habiles dos au panier comme Hieu-Courtois ou Odiakosa, un joueur expérimenté et très actif au rebond. Le LMB (Lille Métropole Basket) nous ressemble quelque peu avec un effectif très jeune épaulé par quelques anciens. Lille est une équipe dangereuse dotée de belles qualités offensives. Ce n’est pas une équipe de bas de tableau selon moi. Il faudra se méfier !


Actus