Les Sharks s’offrent Boulazac !

Nos Antibois ont parfaitement maîtrisé le premier de leurs trois matchs de la semaine en dominant largement Boulazac (72-53).

Retour sur cette belle victoire : 

Dans une Azurarena bien garnie, les Sharks frappent fort d’entrée avec un 7-0 infligé aux Périgourdins. Emmenés par un Jean-Marc Pansa des grands soirs et auteur d’un double-double (18 points à 69% au tir en plus de 12 rebonds), nos Azuréens mènent 11-3 à trois minutes de la fin du premier quart-temps. Mais une fin de QT1 compliquée voit Boulazac revenir à 12-12 à la fin des dix premières minutes.

Si une partie serrée se dessine alors face au néo-relégué de Betclic Elite, il n’en est rien ! Jean-Marc Pansa pour le dunk, Vincent Amsellem pour le trois points dans la foulée et nos Sharks passent en tête 23-17. Les coéquipiers de Batiste Tchouaffe ne répondent plus et se montrent peu adroits au tir, pour le plus grand désarroi de l’ancien coach antibois Nikola Antic. 

Une inefficacité offensive que Benjamin Monclar se charge de sanctionner d’un superbe tir à trois points pour faire passer le score à 33-25 à la mi-temps.

Nos Sharks reviennent sur le parquet avec la ferme intention d’enfoncer le clou et de tuer définitivement le match, et ce sera chose faite durant ce troisième quart-temps. Derksen, Pitard et Amsellem décident de régler la mire et portent le score à 41-29 au milieu du QT3.

Boulazac tente tant bien que mal de recoller au score, mais se heurte à une paire Ludovic Negrobar-Sullivan Hernandez des grands soirs en défense. Offensivement, Benjamin Monclar enchaîne et porte d’un magnifique trois points le score à +19 (54-35). Dix petits points seulement dans ce quart-temps pour Boulazac, signe de la belle performance défensive de nos Sharks !

Le quatrième et dernier quart-temps débute dans une Azurarena tout sourire de voir ses protégés dérouler un très bon basket. Nos Antibois gèrent parfaitement leur avance au score et ne seront plus inquiétés jusqu’à la fin du match. Jean-Marc Pansa, encore lui, se permet de conclure une prestation majuscule devant une salle debout et en folie.

Score final : 72-53. On en redemande messieurs ! Vous reprendriez bien une dose dès ce mardi face à Quimper non ?

#GoSharks

 

Réactions d’après-match :

Jean-Marc Pansa : « Il n’y a pas de secret, ce match est le résultat du travail que je fournis depuis le début de la saison, ce soir ça porte ses fruits sur le terrain. Il va falloir continuer car la saison et longue. Mais c’est juste une victoire, on doit se servir de ça comme motivation. »

Daniel Goethals : « C’est un match abouti, surtout défensivement, à l’image de Ludovic Negrobar et Sullivan Hernandez. Quand tu tiens ton adversaire à 53 points, ce n’est pas grave d’en marquer « que » 72. On a été consistants, c’est une victoire que l’on a construit petit à petit. On a eu beaucoup de maîtrise durant ce match, il faut aussi souligner la performance de Gédéon Pitard, qui malgré peu de réussite au tir a mené le jeu avec Vincent Amsellem. On a une belle marge de progression offensivement parlant, mais dans l’ensemble on peut se réjouir de cette victoire. Jean-Marc Pansa ? Il sait tout faire, il est en train de grandir et n’a pas encore exprimé tout son potentiel, il a besoin d’avoir confiance en ses moyens. »

 

Textes : Alexis Fargeaudoux et Nathanaël Gillet

Photos : Romain Robini


Actus