Les Sharks en patron !

News

22 Nov 2021  

Partager cet article

Les Antibois ont nettement dominé Saint-Vallier en s’imposant 83-52. Quatre joueurs à plus de dix points, un bilan positif (4v / 3d) : c’était une bien belle soirée à l’Azurarena, avant la mini-trêve de la FIBA.

 

Le match :

Après quelques premières minutes poussives, le capitaine Gédéon Pitard et son équipe ont lâché les chevaux ! Avec une défense impeccable pour commencer, puis de l’adresse au tir.  Reggie Johnson (7 points, 5 passes) inscrit ses premiers points à l’Azurarena sur pick and roll, et les Sharks prennent le contrôle du jeu. Un pilier de l’équipe s’illustre une nouvelle fois : Tim Derksen (21 points, 5 rebonds). Déplacement parfait, shoot à trois points, 45 °, c’est dedans.

Le coach Big Dan effectue ses rotations, tout s’enchaîne bien pour les Antibois. Jean-Marc Pansa (17 points, 7/8 au tir) est dans un grand soir et réalise de beaux mouvements au poste.  Les Sharks montrent les dents et s’échappent. Enfin, notre capitaine courage, Gédéon Pitard (8 points, 3/3 au tir, 6 passes) régale. Score à la mi temps : (42-34).

 

Et ça continue, encore et encore

Dan Goethals veut faire le break dès la reprise. Et il va parfaitement réussir son coup. Les visiteurs n’ont plus de solutions. Stops défensifs, sur stops défensifs, l’écart augmente à vue d’oeil. Entre stabilité et maîtrise, les Sharks donnent du fil à retordre à leurs adversaires. Et cela plaît forcement au public qui entonne les premiers « Antibes, Antibes ! ». Il y a du monde dans la salle, et les supporters poussent leur équipe. Sullivan Hernandez se joint aussi à la fête. Une débauche d’énergie sans precédent, qui fatigue les joueurs de Philippe Namyst. Une action en ressort. Récupération haute, finie par un dunk à une main dans le trafic. Le banc applaudit. Les Sharks ne laissent aucun répit à leurs adversaires, qui explosent en n’inscrivant que neuf points, contre vingt deux en ce troisième quart temps (64-43).

Et comme si ce n’était pas assez, les joueurs sortis du banc s’y mettent. Vincent Amsellem (5 points, 4 rebonds), finit bien la rencontre avec de beaux moves. Temiyado Yussuf (10 points), aussi, apporte son second souffle pour finaliser la partie. Nos Antibois profitent des espaces laissés. Les minutes passent et se ressemblent. Les supporters se lèvent pour acclamer leurs joueurs. Enfin, Leopold Ca, sur un coup génial, remet le couvercle sur la défense adverse. Le match est terminé, 83-52. C’est l’euphorie à l’Azurarena. Un résultat forcément très bon pour la confiance.

 

Texte : Edwin Rolland

Photos : Romain Robini


Actus