Interview François Moulin (Vectalia Sophia Antipolis)

Retrouvez l’interview de François Moulin, Directeur de Vectalia Sophia Antipolis, parue dans le magazine Soir de Match ci dessous:

 

Monsieur Moulin, présentez-vous ainsi que votre société.

« François Moulin je suis le directeur de la société Vectalia depuis deux ans. Notre entreprise comprend 300 collaborateurs. C’est une société de transport urbain de voyageurs. Notre client est la CASA et notre clientèle est celle d’Antibes, de Sophia-Antipolis et des petites communes environnantes. Nous transportons des voyageurs travaillant dans des entreprises de Sophia et les personnes habitant sur Sophia-Antipolis et aux environs. Notre entreprise se trouve à Sophia mais aussi à Perpignan et à Béziers. Nous dépendons d’une société espagnole TMB qui est implantée à Barcelone. Le siège social de Vectalia se trouve basé à Alicante. C’est donc une société plutôt méditerranéenne qui existe aussi au Maroc. Notre premier objectif est de se développer en France mais aussi dans tout l’arc méditerranéen. »

 

Depuis quand êtes-vous partenaire des Sharks ?

« Nous sommes partenaires des Sharks depuis 4 ans. »

 

Quel type de partenariat avez-vous ?

« Au départ nous avions un partenariat très modeste et nous augmentons d’année en année notre partenariat. Nous avons actuellement une loge et nous avons notre publicité qui défile dans les panneaux LEDS. Nous réalisons un accord avec notre C.E. pour permettre aux salariés de notre entreprise d’assister aux matchs. Nous réservons une trentaine de places par match pour notre personnel. C’est très important de passer par les comités d’entreprise pour fidéliser les spectateurs. Ils viennent au match une première fois, ils apprécient le sport et après ils pourront revenir par eux même s’ils le souhaitent. »

 

Êtes-vous satisfait de votre partenariat ?

« Je suis très satisfait de ce partenariat. Mathieu Le Naour défend très bien son club. Je suis persuadé qu’avec ce dynamisme, le club pourra encore trouver plusieurs partenaires prestigieux. Il faudrait davantage se tourner vers les comités d’entreprise et vers les universités. Les jeunes sont la relève des futurs partenaires. »

 

Vous vous situez en face de l’Azurarena Antibes et la salle est implantée dans la technopole de Sophia, trouvez-vous cela intéressant ?

« Ce qui est « un plus » c’est la mitoyenneté avec la ligne du bus tram. Pour l’instant, les soirs de match, un bus ramène en centre-ville les personnes qui ont assisté au match. Ce qui est très bénéfique pour le club et pour la ville. En effet les personnes âgées ne pouvant plus se déplacer en voiture et des spectateurs peuvent reprendre le bus pour retourner chez eux en centre-ville après les matchs. Quand les travaux seront terminés, les gens pourront repartir en bus tram. Ce bus tram aura un avantage, il sera à horaire fixe. Un bus tram partira de la salle à la fin du match et les gens auront la possibilité de rentrer sans avoir aucun embouteillage et avec des horaires toujours respectés. »

 

Assistez-vous aux matchs ?

« J’assiste assez souvent aux matchs. L’ambiance est très conviviale entre les partenaires. »

 

Qu’apprécient vos invités aux soirées des Sharks à l’Azurarena Antibes ?

« Mes collaborateurs assistent au match entre collègues ou en famille. Nous invitons aussi nos partenaires, cela permet de se voir dans un autre contexte. Ils aiment l’ambiance et le fait d’être à l’intérieur est très confortable. On n’a pas froid comme au foot par exemple ! Ils apprécient beaucoup être à proximité du terrain. Les enfants adorent la mascotte Sharky qui est très importante à leurs yeux. Sharky se rend bien disponible pour prendre des photos et s’amuser avec eux. »

 

Selon vous quels sont les points communs entre la gestion d’une grande entreprise et la gestion d’une équipe pro?

« Un des premiers points communs est l’aspect compétitif, tout n’est jamais acquis. Il faut se remettre sans cesse en question. Il faut aussi un peu de modestie. Un autre point commun est l’importance des hommes et des femmes de terrain. Le management des ressources humaines est primordial. Un bon management participatif mais avec autorité et proche du terrain est la clé de la réussite. Enfin, dans un club professionnel, Il faut avoir un objectif de développement, pour l’entreprise c’est la même chose. Nous ne sommes jamais en stabilité mais il faut toujours se développer et voir devant. »

, , , , ,


Actus