harlem

Interview de Frédéric Jouve, Président-Directeur Général

Retrouvez l’interview de Frédéric Jouve, Président-Directeur Général des Antibes Sharks Côte d’Azur, parue dans le magazine Soir de Match ci dessous:

.

Frédéric Jouve, pouvez-vous nous dire un petit mot sur la saison en général ?

« Chaque saison est une aventure, celle-ci n’échappe pas à la règle mais nous avons beaucoup appris cette année. Oui ce fut difficile mais cela reste une belle expérience. L’essentiel est là, nous enchaînons avec une troisième saison dans l’élite du Basket Français. Ce n’est pas un hasard, c’est le fruit de l’investissement et de la compétence de l’ensemble des équipes, que ce soit au niveau administratif ou sportif. »

.

Un mot sur les coachs ?

« Je suis ravi du travail réalisé par le staff sportif dirigé par Julien Espinosa, chaque année nous nous renforçons, nous affinons notre projet, nous faisons attention aux détails. Je ne veux pas oublier le staff médical qui fait partie intégrante de ces résultats. »

.

Un mot sur le public ?

« Nous avons élargi notre audience, nous constatons que nous attirons de plus en plus de monde venu de l’ensemble du département. Certains viennent aussi des villages du Mercantour pour nous soutenir. Nous continuerons à aller chercher tous les publics et pas seulement les amateurs de basket. Ce qu’il y a de formidable dans ce sport, c’est que l’on peut venir assister à un match entre amis ou en famille sans pour autant connaître les règles du basket. C’est un vrai spectacle garanti et ce même en cas de défaite. Je ne connais pas beaucoup d’autre sport collectif avec autant de suspense et qui puisse plaire à tout le monde de tous les âges avec 40% de femmes qui fréquente l’Azurarena. »

.

Un mot sur les partenaires ?

« Nous avons une relation de confiance avec nos partenaires et surtout nous offrons des contreparties réelles et sérieuses avec des outils permettant aux entreprises d’être en condition de créer un retour sur investissement. Accompagner les Sharks, c’est faire avancer son business, lui donner une dynamique supplémentaire. C’est aussi bénéficier du transfert de valeurs qui s’opère entre une entreprise et le club. »

.

Quel est votre meilleur moment vécu sur le terrain ?

« Toutes les victoires sont des moments importants. C’est une sanction qu’il faut gérer, qu’elle soit négative ou positive. La victoire contre le CSP Limoges reste un excellent moment car c’est un match référent pour nous et pour les connaisseurs. »

.

Et en dehors du terrain ?

« Il y a eu un moment marquant cette saison lorsque nous avons appris la disparition d’un membre très proche de la famille d’un joueur alors qu’il était sur le terrain en train d’affronter Strasbourg. Il y a eu un énorme moment de solidarité de la part des joueurs et des membres du club. Nous avons tous été très affectés par ce tragique événement. À force de vivre ensemble on devient une famille. »

.

Travaillez-vous déjà sur la saison prochaine ? Des changements sont-ils prévus ?

« Bien sûr mais il est encore un peu tôt pour l’évoquer. »

.

Un dernier mot sur l’avenir du club ?

« En Pro A bien entendu… on dit toujours que c’est la saison deux qui est la plus difficile et je le confirme. Nous continuons de progresser sur l’ensemble de nos objectifs. Il est vital pour le club d’augmenter la fréquentation de l’Azurarena et je compte également beaucoup sur l’implication des entreprises sur cet item. Impliquer les collaborateurs d’une entreprise au projet des Sharks c’est aussi créer de la cohésion supplémentaire entre les équipes. Nous avons signé un beau partenariat avec l’UPE 06 qui prendra pleinement son essor la saison prochaine. L’avenir du club passe par sa croissance économique et son projet sportif en incluant notre Centre de Formation. Enfin nous souhaitons encore optimiser l’expérience Sharks offerte à notre public et nous pensons déjà à quelques nouveautés pour l’année prochaine. »

, , , , , , , ,


Actus