Interview Bernard Kleynhoff (Président de la CCI Nice Côte d’Azur)

Retrouvez l’interview de Bernard Kleynhoff, Président de la CCI Nice Côte d’Azur, parue dans le magazine Soir de Match ci dessous: 

.

Bernard Kleynhoff, pourriez-vous vous présenter ?

Je dirige l’établissement Berkley Peinture et je suis le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur. J’ai 62 ans.

.

Pourriez-vous nous expliquer dans quelles conditions êtes-vous devenu partenaire des Sharks ?

J’ai été invité à un match par un ami, chef d’entreprise lui aussi. Cela m’a énormément plu et je suis devenu fan des Sharks ! La chambre de commerce et d’industrie est partenaire du club depuis la saison dernière puisque nous avons accompagné la montée en Pro A et nous avons tous été très fiers du travail et des résultats de ce club.

.

Qu’appréciez-vous lors des soirées à l’Azurarena ?

En premier, j’apprécie les victoires à répétitions depuis la saison passée ! J’apprécie également les rencontres, avant le match, à la mi-temps et surtout le dîner d’après match. La convivialité et les échanges sont très agréables car l’ambiance est décontractée et détendue. C’est l’occasion de rencontrer des chefs d’entreprise qui sont plus accessibles et plus détendus que derrière leur bureau !

.

Comment trouvez-vous la nouvelle équipe ?

Ils sont très grands (rires) ! J’ai pris une photo avec Moustapha Fall (cf photo) et on dirait que je suis assis par terre ! Je les trouve combattifs et solidaires pour des joueurs qui ne se connaissaient pas forcément depuis très longtemps.

.

Que diriez-vous à un nouveau partenaire ?

Je leur dirai que l’ambiance des soirs de matchs est très bonne et qu’ils auront l’occasion d’échanger. C’est un réseau qui fonctionne très bien car les gens sont détendus et la convivialité est présente.

.

Frédéric Jouve, en tant que Président du Club, quelle est l’importance du partenariat avec la CCI Côte d’Azur?

C’est un partenariat qui me tient particulièrement à coeur, un club de sport aujourd’hui se doit d’être une entreprise. Elle crée de l’emploi, génère une économie conséquente et fais travailler plus de 300 entreprises et fournisseurs prestataires que ce soit au niveau local, départemental et national. Par exemple l’année dernière nous avons pasyé près de 2000 factures. Je compare notre club, qui je le rappelle est en pleine reconstruction, à une «start up». La donne économique a changé, l’écosystème a muté et les structures professionnelles sportives qui ne sont pas taillées pour cette nouvelle compétition se préparent à des lendemains difficiles. Nous sommes dans un territoire très compliqué et nous sommes probablement un des clubs de basket les plus difficiles à développer dans une région où nous avons toutes les offres de divertissement sous le nez, y compris le climat pour commencer, où dès les premiers beaux jours nous hésitons à nous enfermer dans une salle, mais aussi l’offre de divertissement proposée dans la région comme les concerts, le théâtre et pléthore d’offres de spectacles sportifs de haut niveau (football, volley, rugby, hockey,…).

.

La CCI Côte d’Azur est une structure qui a aidé et qui aide le club à se développer. La Chambre joue un rôle de «facilitateur» d’échanges interentreprises, elle nous aide à construire notre notoriété vers des entreprises et leur dirigeants qui n’ont jamais entendu parlé de basket. J’ai trouve en la personne de Bernard Kleynhoff, le Président de la CCI, quelqu’un qui a su m’entendre et m’accompagner, ce qui est aussi, à mon sens, le rôle d’une CCI dynamique. Associer les valeurs des Antibes Sharks Côte d’Azur à celles de la CCI me parait naturel et cohérent. C’est une belle dynamique pour le Club.

.

itw-partenaires

, , , , , , ,


Actus