Visitez l\\\'Azur Arena

Galliou: « Antibes: une très grosse opportunité pour moi »

Retrouvez l’interview de Charles Galliou, ailier des Sharks, parue dans le magazine Soir de Match ci dessous:

.

Charles, pourquoi as-tu choisi Antibes et comment te sens-tu ici ?

« J’ai signé à l’ASVEL et je suis prêté à Antibes pour une saison. J’ai eu plusieurs propositions et c’était une très grosse opportunité pour moi de jouer en Pro A pour ma première année de contrat professionnel. J’ai décidé de signer à Antibes pour le projet qui m’a été annoncé: avoir du temps de jeu et être dans un effectif assez jeune. L’équipe m’a bien intégré et le staff m’a très bien accueilli. La vie est très agréable à Antibes, il fait très beau, c’est très plaisant. »

.

Raconte-nous tes débuts.

« Je fais du basket car mon grand-père maternel était basketteur de haut niveau. Il a quitté le Bénin pour venir jouer en France. Il a été pro et a joué dans plusieurs clubs français. J’ai commencé le basket à 4 ans dans la banlieue nantaise et j’ai joué dans 5 clubs différents jusqu’à mes 17 ans. Ensuite je suis parti en Espoirs à l’ASVEL et j’y suis resté 3 ans. »

.

Tu as participé à lʼEuro avec lʼéquipe de France U20. Bonne expérience ? Quel est ton meilleur souvenir ?

« J’ai fait l’Euro U20 il y a 2 ans en Italie. Nous avons fini quatrièmes. C’est une expérience qui est toujours bonne à prendre et qui aide à progresser. C’était une chance par rapport à d’autres jeunes joueurs qui ne vivront jamais ça. Mon meilleur souvenir reste l’aventure humaine avec le groupe. Deux joueurs sont maintenant en NBA dont Timothé Luwawu-Cabarrot qui a joué ici à Antibes et nous gardons toujours le contact. Les autres jouent en France en Pro A ou en Pro B et on est très contents de se revoir lorsque l’on joue les uns contre les autres. »

.

Quelle est ta principale qualité en match ?

« Je dirais ma vision du jeu, le fait de toujours essayer de trouver la bonne solution au bon moment. »

.

Et en dehors du basket ?

« Je suis quelqu’un de simple et de gentil. »

.

Sur quoi souhaites-tu le plus travailler et progresser ?

« Je souhaiterais améliorer mon agressivité. C’est ce qui va me faire passer un palier, autant en défense qu’en attaque. Il faut aussi que je progresse sur « l’égoïsme ». Je dois devenir plus égoïste. Je pense trop aux autres quand je suis sur le terrain en match. Les coachs que j’ai eu me l’ont souvent dit et me le disent encore. Je compte améliorer cela lors des entraînements. »

.

De quel joueur de lʼéquipe te sens-tu le plus proche et pourquoi ?

« Le côté « mentor », c’est Max Kouguere car nous avons le même poste. C’est quelqu’un de très sympa, très disponible et il me donne des conseils pour progresser. Avec Isaïa Cordinier, on est très proche au niveau de l’âge, dans l’éthique de travail et la volonté de progresser. Je m’entends très bien aussi avec Frédéric Bourdillon et Jonathan Tornato qui jouent le rôle de grands frères avec moi. Ils aiment bien rigoler et tous les 4 avec Isaïa, on est très proches. »

.

Quʼapprécies-tu en dehors du basket ?

« J’aime profiter du beau temps et des beaux paysages avec ma copine et mon chien. J’aime passer du temps avec mes amis et découvrir les bons restaurants de la région. »

, , , , , ,


Actus