Gaddefors: « J’espère pouvoir rester un Sharks »

Retrouvez l’interview de l’ailier suédois des Sharks Viktor Gaddefors parue dans le magazine Soir de Match ci dessous:

.

Comment te sens-tu ici ?

« Je me sens très bien ici ! Le club est très bien organisé, il y a une très bonne structure et on a beaucoup d’avantages : une voiture, un appartement, etc. J’apprécie aussi beaucoup les supporters antibois. »

.

Tu as passé sept ans en Italie. Comment qualifierais-tu le championnat italien ?

« Le championnat italien est beaucoup moins physique que le championnat français, il y a moins de grands. Le championnat français est reconnu pour ça, pour être l’un des plus physiques. Je ne peux pas encore bien juger le championnat ici car je n’ai joué que 9 matchs avec les Sharks alors que j’ai joué 7 ans en en Italie. Je connais très bien le championnat italien mais en France ça reste un très très bon championnat. »

.

Et lʼéquipe nationale de Suède ?

« Actuellement l’équipe de Suède est composée de jeunes joueurs qui jouent un peu partout en Europe. Ils vont bien progresser car ils vont encore jouer longtemps ensemble donc ça va être très intéressant de les suivre. »

.

.

Où te sens tu le plus à ton aise ?

« C’est difficile de trancher. Je me sens bien en Suède, c’est cool car j’ai ma famille et mes amis. Mais ici tout est super: le soleil, la mer… J’ai aussi beaucoup aimé vivre en Italie. Ici, j’habite sur le port d’Antibes et j’adore ! »

.

Tu tʼes vite adapté à notre équipe. Quʼest-ce qui a été le plus difficile et le plus facile ?

« Je me suis très vite adapté car j’ai été très bien accueilli par le club ici et par l’équipe. Les gars m’ont tout de suite bien intégré donc j’ai pu directement jouer mon jeu. De ce fait rien n’a été difficile. »

.

Julien Espinosa dit de toi que tu nʼes pas venu ici pour tes stats mais pour le collectif. Es-tu dʼaccord avec cela ?

« Bien sûr que je suis d’accord ! Je ne suis pas venu ici pour mes stats. En général dans ma carrière, je n’ai pas eu de très bonnes stats. Je sais que je peux apporter des points, des rebonds et faire de bonnes passes. Je suis venu pour apporter ça ici aussi. Sur le terrain, je fais beaucoup de travail qui ne se voit pas à travers les stats comme défendre dur ou mettre de l’intensité, et c’est aussi ça mon rôle. »

.

.

La fin de saison est un peu difficile. Comment analyses-tu ces derniers matchs ?

« Je pense qu’on joue avec moins d’intensité. On ne joue pas vraiment ensemble comme on le devrait. C’est dur de rester concentré toute une saison. Pour moi, c’est plus facile de mettre de l’intensité et d’avoir une bonne énergie car je ne ressens pas la fatigue de toute la saison entière. Les autres joueurs ont joué dans le championnat français qui est l’un des plus durs alors que j’avais joué dans un championnat plus facile (ndlr : en Suède). Il faut rester fort dans la tête pour renouer avec les victoires et bien finir la saison. On doit faire ça pour les supporters. »

.

Comment vois-tu ton futur ?

« Je ne sais pas encore où je vais être la saison prochaine mais j’aimerais bien rester ici. Il faut que je trouve un arrangement avec le club car il y a déjà des joueurs à mon poste sous contrat et je vais voir comment je peux négocier pour rester à Antibes. J’espère de tout coeur pouvoir rester un Sharks ! »

.

, , , , , , ,


Actus