Cruelle défaite malgré un gros comeback… (73-72)

Les Sharks payent leur mauvais début de rencontre… Malgré le nouveau gros match d’Isaïa Cordinier (27 points, 3 rebonds, 4 passes décisives) et un gros comeback en fin de match, les antibois s’inclinent d’un tout petit point sur le parquet de Pau-Lacq-Orthez 73-72…

 

Pau-Lacq-Orthez s’est fait peur devant son public. L’Elan Béarnais avait pourtant attaqué fort, comptant notamment 17 points d’avance dès le premier acte sur un dunk de Vitalis Chikoko (26-9). Mais la suite de la rencontre a profité aux Sharks qui ont bien failli signer le come-back de la soirée.

 

Sur la lancée de ses dernières sorties, Isaïa Cordinier a presque réussi à ramener les Sharks à lui tout seul avec ses 27 points (à 5/8 à 3 points) et 4 passes décisives. Les Palois, qui comptaient 18 points d’avance à 7 minutes de la fin (65-47), se sont fait surprendre par les antibois. Le match a complètement basculé et en 5 minutes les Antibois refaisaient leur retard pour prendre l’avantage (66-68) en infligeant un terrible 21-1 aux palois ! Mais deux lancers-francs manqués de Jerel Blassingame et une faute offensive sifflée dans les dernières secondes contre les antibois ont permis à Vitalis Chikoko de rafler la mise (73-72). Avec 30 points, 9 rebonds et le panier de la gagne, le pivot zimbabwéen aura une fois de plus été dominant.

 

 

, , , , , , , , ,


Actus