Cruel finish… (72-76)

Fin de match cruelle pour vos Sharks… Après avoir mené pendant les 39 premières minutes du match, les Sharks s’inclinent sur une flèche à trois points de Pierre Pelos à 11 secondes du buzzer final face à Fos/Mer (72-76).

 

Les Sharks signent un début de match quasi parfait en infligeant à Fos un 16-5 sur les 5 premières minutes du match. Après ce départ poussif, les provençaux refont peu à peu leur retard et reviennent à cinq unités des antibois au bout de 10 minutes (20-15). L’intégralité des points antibois a été marquée par seulement deux joueurs dans ce premier quart: Isaïa Cordinier et Tim Blue (10 points chacun). Le démarrage du deuxième quart est compliqué pour les azuréens et les fosséens en profitent pour revenir à un petit point des Sharks sur un shoot de Malik Hairston (15 points et 5 rebonds pour lui en première mi-temps). Otule et Skele remettent les antibois sur les rails en fin de période et permettent aux Sharks de rentrer aux vestiaires avec 6 points d’avance (41-35).

 

De retour de la pause, les deux formations se battent sur tous les ballons. Avec beaucoup d’envie et d’intensité, les Sharks repartent de l’avant et passent la barre des 10 points d’avance à la 26ème minute (52-42). Isaïa Cordinier, au four et au moulin en profite pour battre son record de points en championnat dans ce troisième quart-temps et les Sharks bouclent le troisième acte avec 7 points d’avance (57-50 à la 30ème minute). Mais même si les Azuréens ont compté jusqu’à 12 points d’avance, les hommes de Rémi Giuitta ont su rester dans le coup, dans le sillage d’un Jarvis Varnado monstrueux (17 points, 11 rebonds, 3 contres). Antibes a frappé fort avec un alley-oop conclu par Cordinier (28 points), mais Ron Lewis s’est montré impeccable au lancer-franc dans le money-time, finissant par égaliser à 69-69. Pierre Pelos a alors offert l’avantage à son équipe d’un 3 points plein de sang-froid dans le corner, à 11 secondes de la fin.

 


, , , , , , , , ,


Actus