harlem

Blassingame: «Je joue mon rôle de leader naturellement»

Retrouvez l’interview de Jerel Blassingame, meneur de jeu des Sharks, parue dans le magazine Soir de Match ci dessous:

.

Jerel, quelles sont tes premières impressions suite à ton arrivée à Antibes ?

« C’est magnifique ici, la ville est très agréable. Je sais que je vais passer une belle fin de saison à Antibes. L’équipe est jeune, elle a beaucoup de potentiel et va progresser. Au niveau du basket, j’ai eu des bonnes impressions sur les trois premiers matchs que j’ai disputé: matchs gagnés à Toulon et contre Châlons-Reims et match perdu de très peu à domicile contre Pau. J’ai tout de suite perçu un groupe de bons gars avec qui de belles choses vont se réaliser. »

.

Quelles sont tes impressions sur le championnat français et les entraînements ?

« Le championnat français est très athlétique. Il ressemble plus par exemple à la NBA qu’au championnat espagnol qui est plus lent et basé sur les fondamentaux et les systèmes de jeu. Les entraînements sont quasiment tous identiques. Le basket est un sport international qui s’apprend de la même manière que l’on soit d’un côté ou de l’autre de la planète. »

.

Tu as joué dans beaucoup de pays en Europe. Quel est ton pays préféré ?

« Je dirai la Pologne, ce pays a la première place dans mon coeur. J’y ai gagné mon premier titre et j’ai pu faire l’Euroleague. Ensuite je dirai Chypre aussi car j’ai fait ma première année en Europe là-bas et je m’en souviens très bien. »

.

Et quel est celui que tu as le moins aimé ?

« Je ne pourrai pas dire car j’essaie de garder les meilleures choses de chacun des championnats où j’ai joué. Il n y a donc pas de pays dans lequel je ne me suis pas bien senti. Je préfère me concentrer sur les souvenirs positifs. »

.

Quels sont les forces de lʼéquipe ? Es tu bien intégré ?

« L’équipe est composée de bons shooters, de jeunes prodiges et elle est bien coachée. Grâce à mon poste de meneur de jeu et donc de leader, mon intégration est plus facile. Je communique beaucoup, je joue mon rôle de leader naturellement. C’est mon job mais c’est très facile pour moi car mon poste va bien avec mon tempérament et mon caractère. »

.

Le public tʼa déjà adopté. Lʼas-tu ressenti ?

« Je suis arrivé dans une situation où l’équipe avait besoin d’un nouveau joueur. Je suis très fier que les gens m’apprécient, «m’attendaient» et m’adoptent tout de suite. Ma priorité reste que d’aider l’équipe à gagner et à se maintenir en Pro A. Je suis tout de même très content que les supporters apprécient ma manière de jouer et mon caractère de leader. Merci pour cette reconnaissance rapide. »

.

On dit de toi que tu es un joueur agressif et qui met la pression sur le joueur adverse. Es-tu dʼaccord avec ces qualités ? Pourquoi.

« J’essaie de jouer sur mes qualités. Je suis petit et rapide et j’exploite cela. Je me comporte toujours pour être le plus agressif possible en défense et en attaque pour créer mes tirs et pour distribuer le mieux possible aux autres. »

.

Ta taille te permet-elle dʼêtre très rapide ?

« Le basket est un sport de grands mais ma taille me permet souvent de prendre l’avantage en rapidité et je m’en sers pour que ce soit ma force et donc une qualité. Je dois réfléchir sur le terrain, être la tête pensante de l’équipe pour prendre la meilleure décision, c’est mon rôle. On dit que pour les grands de 2 mètres, le temps que l’information monte au cerveau est plus long ! (rires) »

.

Quelles sont tes passions en dehors du basket ?

« J’aime énormément voyager et c’est grâce au basket que j’ai pu visiter des pays, découvrir des cultures différentes, ça ouvre beaucoup l’esprit. C’était un objectif pour moi de partir en Europe et de lier basket et découverte de nouveaux horizons. Je suis quelqu’un de simple, j’aime me balader, faire les magasins, aller dans les musées. J’aime aussi jouer à la PlayStation ! »

.

Quel est le lieu en Europe que tu as préféré visiter ?

« C’est Jérusalem avec le Mur des Lamentations. Tu ressens une âme et un respect mutuel entre les trois religions qui se côtoient. »

.

Un dernier mot pour les supporters ?

« Je vous remercie encore pour votre soutien et pour la reconnaissance que vous avez eu envers moi depuis mon arrivée à Antibes. J’espère que vous serez présents pour nous soutenir pour cette fin de saison. »

, , , , , ,


Actus